La taille

Nous voici après les vendanges quand le froid saisit l’air et la terre, quand la sève redescend vers les racines du cep.

C’est le temps de la taille.

18,00

Description

On s’équipe de sécateurs électriques et de gants et aux meilleures heures de la journée, à la chaleur du soleil d’hiver, la campagne se fait l’écho de « ziip » et de « aïe » (ce qui est plus douteux mais réaliste).

On voit la rangée des tailleurs et tailleuses avancer, laissant derrière eux, le cep tout dégarni et les anciennes ramures, au sol, en fagots plus ou moins ajustés.

Une tonsure faite avec justesse et expérience surtout. C’est d’elle en partie que dépendra la qualité de la prochaine vendange.

Sur le coup des 17 h 00, quand il est temps de rentrer pour veiller au vin, on fait brûler les sarments. Alors s’élèvent dans le ciel, des fumerolles qui animent la nature et donnent à ces paysages méditerranéens, un charme fou. Celui de la campagne animée et fertile.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La taille”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager

Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email